Chemin de terre, chemin de pierre

Publié le par penn-all-ar-bed.over-blog.org

Chemin de terre, chemin de pierre

Mais où me mèneras-tu ?

 

Tel un marchand nomade naguère

Je te foule avec le pied nu

Sous le soleil, sous les éclairs

Je ne doute pas, je continue

 

Tu me fais franchir les frontières

Gravir des monts vraiment pentus

Traverser des rivières en colère

Mais jamais tu n’me laisses sans issue

 

Contrée déserte,  rencontre mystère

Aujourd’hui qu’as-tu prévu ?

 

C’est un p’tit homme pas sédentaire

Qui comme moi a reconnu

L’appel du chemin dans ses viscères

Et tout fut clair, tout entendu

 

Nous sommes très vite devenus deux frères

Voguant ensemble vers l’inconnu

Il fut pour moi comme une lumière

Sans toi chemin je ne l’eus connu

 

Publié dans +Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


QUe c'est beau !


Vous nous faites voyager, merci  ;')



Répondre
P


Yo Ted! Comment se passe ton retour à Rennes? Tu retrouves tes marques? A+!



L


J'espère que quelqu'un va penser à mettre ces belles paroles en musique! C'est chouette que la route fasse ressortir les poètes qui se cachent en vous ;) et sinon, tout va bien? plein de bisous



Répondre
P


Et cette personne ça peut être toi, sors ta guitare ou ton synthé ! Tout roule dans le Yunnan. Et toi à Paris? Bisous