Grosse dose de bouddhisme

Publié le par penn-all-ar-bed.over-blog.org

Fini l’air suffocant des villes, il nous faut du vert ! Lundi 6 juin, on décide de partir au Mont Emei (Emei Shan en chinois), une des quatre montagnes bouddhistes de Chine, qui culmine à 3099m d’altitude. Eh oui, on se lance dans l’alpinisme de haut niveau ! Bon d’accord, on triche à fond, puisque la montagne est équipée d’escaliers sur toute l’ascension, ce qui permet à Monsieur ou Madame Toutlemonde de parvenir au sommet en costume cravate ou talons aiguilles… Partis à 4, avec Nick, nous nous équipons de cannes de bambou et démarrons l’ascension en début d’après-midi, à 825m d’altitude. Après quelques heures, Nick continue seul, devant la lenteur de tortue de Gaëlle… On croise très peu de monde, puisque la famille Toutlemonde se contente en fait de monter en bus jusqu’à 2500m d’altitude, de faire les 500m suivant en téléphérique, et de monter (à pied, quand même !) les 100m de dénivelé restant pour aller prendre des photos au sommet et s’extasier devant leur exploit. Quant à nous, nous grimpons sans relâche à travers une jungle luxuriante, jusqu’à un monastère bouddhiste situé à mi-chemin du sommet (environ 2000m) où on s’arrête pour passer la nuit. Lovés dans des couvertures chauffantes (une invention divine !), on s’endort comme des masses à 21h. Encore un long chemin à faire avant le sommet !

 

DSC01685

Les escaliers sans fin de Emei Shan

 

 

Lever à 5h30 au son transcendant des prières des moines, on file sur la terrasse pour voir le lever de soleil, le but ultime de tous les ascensionnistes du mont. Malheureusement, une épaisse couverture nuageuse nous prive de ce spectacle, et on repart un peu déçus, mais déterminés à atteindre le sommet avant le déjeuner. C’est chose faite, et on débarque au milieu de la foule de touristes Chinois fraîchement descendus du téléphérique, sur le site du Golden Summit. Celui-ci tire son nom d’une énorme statue recouverte d’or, représentant une déesse bouddhiste assise sur 4 éléphants.


 DSC01721

Golden Summit


Petite pause déjeuner, et on amorce déjà la descente, jusqu’à un autre monastère situé à 1700m d’altitude. Ici, pas de couverture chauffante (snif !), mais après une nuit de sommeil réparatrice, nous avons la chance d’assister au lever de soleil sur la plaine en contrebas. Magique !

 

DSC01742

Lever de soleil dans la montagne


Un dernier effort pour descendre les derniers mètres, on traverse au passage le paradis des singes, petite zone habitée de macaques sauvages postés au milieu du chemin et prêts à en découdre avec le touriste qui ne paierait pas son tribut de cacahuètes.


DSC01752

Gweltaz qui défie un singe


Après Emei Shan nous partons vers Leshan, un grand village de 150 000 habitants qui abrite le plus grand bouddha du monde ! Bien sûr nous nous empressons de le visiter, et ne sommes pas déçus de la balade ! 71m de bouddha sculptés dans une falaise, avec autour un immense parc où alternent temples, jardins et salons de thé, un vrai moment de détente (sous la pluie). Ce site mérite bien son AAAAA, la plus haute notation que la Chine attribue à ses sites touristiques.

 

Chine-3 7386Devant le Da Fo (Bouddha Géant)

 


Aparté administrative, c’est également à Leshan que nous avons pu faire notre extension de visa, qui nous offre potentiellement 1 mois de plus dans le pays. Heureusement, car sinon il nous resterait à peine une semaine ! C’est donc en toute sérénité que l’on retourne à Chengdu quelques jours pour préparer notre prochain périple : le Sud-Ouest du Sichuan.

 

Prochain épisode : aux portes du Tibet…

 

PS : pour ceux qui seraient perdus par tous ces noms de lieux que l'on vous donne, allez voir cette carte de Chine !

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T


Bon anniversaire Gaëlle !!


Ecrit le 04/06/2011 depuis mon Nokia Trente Mille Dix



Répondre
P


C'est trop sympa, merci !


Ecrit le 03/06/2011 de mon iPhone 17 (qui reçoit les sms du futur mais qui répond dans le passé)