Yoyo en altitude

Publié le par penn-all-ar-bed.over-blog.org

Nous voilà donc partis le 11 juin pour une dizaine de jours de périple vers le far-west du Sichuan, à la frontière du Tibet. Nous faisons une première étape à Kangding, 2500 m d’altitude, à 8h de bus de Chengdu. Rien d’exceptionnel à faire dans la ville-même. A une demi-journée de transport cependant se trouve Gongga Shan, une montagne de plus de 7500 m que seulet une vingtaine de personnes a réussi à escalader dans l’histoire. Malheureusement, le relief veut que nous n’apercevons pas le sommet d’où nous sommes. Nous continuons donc notre route vers Litang, une des plus hautes villes du monde,  situé à 4014 m d’altitude ! L’air est réellement plus rare et nous ne tardons pas à sentir un mal de tête, mais l’ambiance très animée de la ville nous fait rapidement penser à autre chose. De forte majorité tibétaine, la ville est très surveillée par la police chinoise. Nous profitons quand même de la culture tibétaine, de sa cuisine traditionnelle (hum, assez rustique on va dire) et de son temple. Le plus impressionnant (et de loin) restera pour nous d’avoir assisté à une cérémonie d’ « enterrement céleste ». Comme dernier acte de générosité et de don de soi (littéralement), certains tibétains offrent leur défunt corps aux vautours. Ça peut paraitre étrange qu’on ait voulu assister à cela mais c’est en réalité assez « beau », lorsqu’on considère le sens de cette coutume. (pour plus de détails, allez voir le site de notre concurrent : blog de Gweltaz).



Sur la route 01Sur la route entre Kangding et Litang

  Litang 07

Vue panoramique de Litang, 4014 m

 

Litang 06

Deux moines prennent le soleil à Litang

 

On commençait à s’habituer à la haute altitude, mais on décide de redescendre vers le Sud, et après une nuit à Xiansheng, 2500m d’altitude, nous arrivons à Shangrila (Zhong Dian de son vrai nom), 3200m d’altitude, et notre première étape dans la province du Yunnan ! La ville est, comme nous nous y attendions, très touristique et sans grand intérêt majeur. Samedi 18 juin, nous prenons le bus pour le Tiger Leaping Gorge, un treck de 2 jours dans les gorges du Yangze. Il s’agit de marcher à flanc de montagne, en surplombant le fleuve grondant et bouillonnant du Yangze, entourés de sommets qui culminent à 5000m d’altitude. Rando un peu difficile mais très jolie avec une étape à mi-chemin dans une sympathique auberge. Nous hésitons un peu sur notre prochaine étape et décidons finalement de nous arrêter à Lijiang, ville de la minorité Naxi. Le Yunnan est la région de Chine qui comporte le plus de minorité (33% de la population n’est pas Han) et donc de diversité culturelle. Une aubaine pour les p’tits plats, mais pas seulement bien sûr !

 

TigerLP 06

Tiger Leaping Gorge - Les gorges du fleuve Yangse


TigerLP 08

Tiger Leaping Gorge - Le rocher en forme de tigre qui a donné son nom aux gorges

 

Après les nombreuses heures passées dans les bus chaotiques de la montagne sichuanaise, notre dernier trajet Lijiang-Kunming en train de nuit nous paraît bien plus confortable. Arrivées dans la capitale du Yunnan de bon matin, nous atterrissons dans un grand hostel, qui certes offre plein de services, mais oublie quelque peu la convivialité et il est difficile d’entrer en contact avec les autres voyageurs. Tant pis, on reste entre nous et Owen en profite pour pulvériser Gweltaz au Ping-pong devant les yeux ébahis et les sourires charmeurs des serveuses chinoises en mini-jupe (ndlr : cette phrase a été un peu romancée pour des besoins narratifs). Pour passer le temps et surtout assouvir le besoin de cinéma de Gaëlle, nous assistons tous les trois à une séance très privée (3 personnes dans une salle de 300 sièges !) du dernier Dreamworks, Kung Fu panda 2. En chinois bien sûr ! Puis nous prenons congé de Gweltaz et nous donnons rendez-vous dans une semaine, le 29 juin, à Vientiane, Laos.

 

Lijiang 04

Pour le bouddhisme ! (à Lijiang)

 


Prochaine étape : sous les tropiques !


Litang 08

 


Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


salut les aventuriers!!


 


bien cool de se promener avec vous dans ces gorges!!


question cuisine :


flamekush royal du flam's de montparrnasse vs momo tibetain incipide mangé dans un boui boui à flan de montagne.


--> qui gagne?!!


profitez bien bandes de veinards!!



Répondre
P


Si la question du cadre est facile à répondre (qui peut honnêtement se vanter d'avoir trouvé un meilleur quartier que Montparnasse sur terre?), la question cuisine à proprement parler est plus
ambigüe. Parce que si je réponds "tarte flambée", je ferai à priori plaisir à mes amis alsaciens. Mais comme c'est au Flam's, la réaction peut-être inverse (c'est comme dire qu'on a mangé la
meilleure crèpe de sa vie à Marseille à un Breton : c'est tout simplement pas acceptable (même si c'est vrai)). En revanche, si je réponds "soupe de pâtes incipide tibétaine", cela veut dire
qu'un plat à l'aspect et au goût doûteux est meilleur qu'une tarte flambée et là mes amis alsaciens m'en vourdront aussi. Je suis cuit (ou devrais-je dire flambé...).



M


J'ai du mal à suivre avec tous ces noms de villes...! Mais vous avez l'air de vous éclater, ça fait plaisir à lire ! Des gros bisous à vous



Répondre
P


Oui, c'est vrai que ça peut être perdurbant quand on a pas la carte sous les yeux... On a pris en compte ton commentaire pour le deuxième article sur le Laos!


Alors, comment va ta carrière d'actrice (de théatre j'entends)?



M

Excellent!


Répondre